mardi, août 9, 2022
Google search engine

Boghni : Perquisition au domicile de Muh-Said Belkacemi, cadre à l’URK

TIZI OUZOU (TAMURT) – Le domicile familial du militant indépendantiste Moh Said Belkacemi, cadre au sein de l’Union pour la République Kabyle (URK), a fait l’objet, ce jeudi 09 décembre, d’une perquisition de la part de la gendarmerie algérienne. La tentative d’interpellation du militant a échoué, car il était absent au moment de la perquisition. Toutefois, son frère a été arrêté et sa chambre à coucher a été entièrement saccagée. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, l’URK « condamne fermement » cette perquisition, se dit solidaire avec son cadre et réaffirme sa détermination à continuer sa lutte pour l’indépendance de la Kabylie.

TAMAZGHA

APC de Tizi Ouzou : alliance FFS-indépendants

KABYLIE (TAMURT) – Dans la majorité des communes de la wilaya de Tizi Ouzou, on se dirige désormais vers des alliances entre les élus du Front des Forces Socialistes (FFS) et quelques listes indépendantes dont celles parrainées par le député mal-élu, Ouahab Ait Menguellet et dénommées « Tagmats ».

« Haine raciale » : Convoquée par le juge, Naïma Salhi fait appel à Tebboune

ALGERIE (TAMURT) – Ce jeudi 02 décembre, l’ex députée et présidente du parti islamiste Pour l’Equité et la Proclamation (PEP) a été convoquée par le juge d’instruction près le tribunal de Cheraga, suite aux plaintes déposées contre elle pour notamment « haine raciale ». Dans un message qu’elle a posté sur la page officielle de son parti, elle fait appel au président algérien Tebboune.

Société

- Advertisement -spot_img

Économie

Opinion

Muhend U-Yahia : l’artiste, le vrai et immortel artiste

CONTRIBUTION (TAMURT) - Muhend U-Yahia ou Abdellah Mohia, de son vrai nom, nous a quitté trop tôt et la culture amazighe en a perdu ainsi l'un de ses meilleurs serviteurs qui fut à la fois dramaturge, poète et homme de lettres.

Monde

Liberté religieuse : L’USCIRF recommande à Washington d’ajouter l’Algérie sur sa liste de surveillance spéciale

TAMAZGHA (TAMURT) - L’Algérie est de nouveau épinglée pour non-respect des libertés religieuses. En effet, dans son rapport de 2021, la Commission des États-Unis sur la liberté religieuse dans le monde, appelée communément USCIRF (US Commission on International Religious Freedom), a recommandé au Gouvernement américain d’inscrire l'Algérie sur la liste de surveillance spéciale du Département d'État américain « pour avoir commis ou toléré de graves violations de la liberté religieuse ».

Coopération entre le Maroc et Israël : Signature d’un protocole d’accord militaire, le premier entre Tel Aviv et un pays de la région MENA

TAMAZGHA (TAMURT) – En visite officielle, depuis hier mardi, au Maroc, le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a signé, ce mercredi 24 novembre, à Rabat, avec son homologue marocain Abdellatif Loudiyi, ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale, un protocole d’accord militaire. L’objectif de cet accord, inédit entre Tel Aviv et un pays de la région du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord, doit permettre une « coopération plus fluide » entre le Maroc et Israël en matière de défense.

Slimane Azem: grandiose hommage en France!

PARIS (TAMURT) - Après deux années d’absence totale de festivités inhérentes aux évocations des grands artistes, entre autres, un vibrant hommage sera rendu au pilier de la chanson kabyle, Slimane Azem, en France.

Enrôlement militaire des enfants : Le représentant du Maroc auprès de l’ONU accable l’Algérie et le Polisario

NEW YORK (TAMURT) - Des photos à l’appui, le représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a ouvertement accusé, vendredi dernier, à New York, à l’issue de l’adoption par le Conseil de Sécurité d’une résolution prorogeant le mandat de la Minusrso au Sahara Occidental, l’Algérie et le Polisario d’enrôlement militaire des enfants, en violation des conventions et des traités internationaux. « L’Algérie doit rendre des comptes », a-t-il dénoncé.

17 octobre 1961 : Rassemblement des kabyles devant le siège de l’AFP

PARIS (TAMURT) - La diaspora kabyle a commémoré les évènements tragiques du 17 octobre 1961, en organisant un rassemblement, avant-hier dimanche, à la place de la Bourse, devant le siège de l’AFP. Elle a dénoncé la récupération de cette tragédie par les autorités consulaires algériennes à Paris, alors que sa mémoire a été longtemps occultée aussi bien par l’Etat français qu’algérien.
- Advertisement -spot_img
AdvertismentGoogle search engineGoogle search engine

DERNIERS ARTICLES

Populaire